Jazzmin & Lucy-Rose & Alexander ♥
Bonjour , bienvenue sur Secret Dilemme
Venez prendre un candidat de votre choix parmi les saisons 3 & 4 de l'émission et entrer dans la maison pour ensuite avoir des dilemmes, rejoindre vos équipe et garder vos secret jusqu'au bout.
La Voix vous regarde et vous en fera voir de toutes les couleurs.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Tilman
Admin
avatar

Messages : 3735
Date d'inscription : 28/07/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Dim 15 Avr - 17:15

Chambre de Jazzmin

Jazzmin & Alexander ♥️

Je sortais a l'instant des cours, il était 17:00 et la sonnerie venait de sonner. Jazzmin, elle avait eu l'occasion de finir plutôt, mais avant de quitter l’établissement, elle m'avait donner rendez vous chez elle, lorsque j'aurais fini et avant mon entrainement de basket. Le basket, c'est ma passion depuis que je suis tout petit, depuis mon plus jeune age ! Elle est venue un soir de Noël, lorsque mon oncle m'eut offert un ballon, j'ai par la suite appris a jouer et l'amour du ballon est très rapidement arriver. Et ce soir, comme tout les Vendredi, j'ai entrainement. Bref, alors que je sortais de la fac, je me dirigeais vers ma voiture pour retrouver ma bien aimer. Je démarrai ma voiture et accéléra pour prendre le large vers la maison de Jazz'. En face de chez elle se trouvait un parc, mais un grand parc, ou il résidait pleins de jouer pour enfant, mais aussi des coin ou l'on pouvait s'asseoir tranquillement, sur des banc ou sur l'herbe. Il y avait aussi une genre de rivière, ou l'on avait le droit de faire du canoë ou du kayak. J'aimais aller a cet endroit, je le trouvait si calme et si jolie, je me sent bien quand je suis la bas mais je me sent d'autant bien dans les bras de Jazzmin. C'est alors juste devant chez elle que je décida de l'appeler. « Alo, bébé ? Finalement, je pourrais pas passer chez toi, le coach nous a appeler, il a un imprévu ce soir et du coup il avance le cours..» Dis-je tout sérieux alors que je lui faisait bien sur une farce, j'aimais lui en faire.


(J'ai perdu l'habitude, du coup c'est naz Surprised)

_________________

"Jamais le temps a tes coté ne paraîtra assez long, commençons par l’éternité. ♥️"


Dernière édition par Alexander Tilman le Dim 15 Avr - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazzmin E. Santana
Admin
avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 16/10/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Dim 15 Avr - 17:32




Alexander Tilmann & Jazzmin E. Santanna

«J’ai jamais eu l’impression de te manquer. Et je crois qu’à force, t’as arrêté de me manquer aussi.»


Nous étions en fin de semaine et c’était toujours en fin de semaine que je terminais plus tôt, cela me laissait alors un plus long weekend et je n’en demandais pas plus. Les cours pouvaient parfois être agaçant et pourtant, je voulais réussir, il y avait quelques années, dans une matière où je n’arrivais pas spécialement, j’avais promis à ma professeure, ou plutôt la remplaçante qui était là pour une durée d’environ un mois, soit jusqu’aux vacances que même si elle ne serait plus là je ne baisserai pas les bras et que j’essaierai d’y arriver. C’était donc pour cela que je m’étais accroché au fur et à mesure des années qui passaient et que finalement j’arrivais presque au but de ce que je voulais faire de ma vie, je lui devais beaucoup car je savais que sans elle j’aurai probablement lâché et que je n’y serai pas arrivé. J’avais moi-même une passion, mais cette passion je ne pouvais pas l’utiliser comme je voulais. J’aimais danser mais malheureusement j’avais un certain problème qui faisait que je ne pourrais pas faire de la danse ma vie, j’avais un certain temps pour danser par jour, même par semaine alors devenir une grande danseuse ? C’était impossible. Alors, je m’étais dirigé vers autre chose, les enfants, j’avais toujours aimé les enfants alors j’avais estimé que puisque je ne pourrais pas être danseuse alors je pourrais travailler dans ce domaine, cela ne demandait pas trop d’efforts et ce n’était ps dangereux. Bien entendu, personne ne connaissait ma maladie, si ce n’est ma mère mais je lui avais demandé de ne rien dire à personne, ni même à Alexander, mon petit ami, je ne voulais pas qu’il le sache, je voulais être considéré comme une personne normale et pas que l’on fasse à chaque fois attention de mes moindres gestes. Bref, alors que j’étais rentré chez moi, je m’étais posé sur le lit allongée, et j’avais alors fermé les yeux pour me reposer un peu. En réalité, j’attendais juste qu’Alexander vienne une fois qu’il aurait terminé les cours et avant qu’il aille à son entraînement de basket. Je n’avais pas tellement envie qu’il fasse du basket, je ne voulais pas le priver de sa passion non, mais j’avais tout simplement peur qu’il m’abandonne un jour, ou je ne sais quoi d’autres. Soudain, alors que j’avais les yeux fermés, j’entendis mon portable vibrer sous ma couette, je l’attrapais alors et souris en voyant qu’il s’agissait d’Alexander. « Alo, bébé ? Finalement, je pourrais pas passer chez toi, le coach nous a appeler, il a un imprévu ce soir et du coup il avance le cours.. » Bien entendu, j’étais déçu qu’il me dise cela, je ne pourrais donc pas le voir aujourd’hui, mais je tentais de ne pas le montrer en lui répondant. J’étais aussi loin de me douter qu’il s’agissait d’une blague de sa part. « Oh, c’est dommage. Passe un bon entraînement alors, je t’aime »
fiche par century sex.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucla.fr-bb.com
Alexander Tilman
Admin
avatar

Messages : 3735
Date d'inscription : 28/07/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Dim 15 Avr - 19:11

Jazzmin & Alexander ♥

J'avais donc fini les cours et je me dirigeais chez ma petite amie puisqu'elle m'avais donner rendez vous avant qu'elle quitte la fac. J'étais donc partis en voiture pour passer deux heures avec elle, avant mon entrainement. Une fois devant chez elle je décidais de lui faire une petite blague en l'appelant pour lui dire que je ne pourrais pas venir. Elle me répondit alors « Oh, c’est dommage. Passe un bon entraînement alors, je t’aime » lorsqu'elle me répondait cela, j'avais déjà discrètement ouvert la porte de chez elle (Oui, j'ai les clef.), traverser son salon dans les tons marrons et monter les escalier en bois qui font peu de bruit que je me trouvais désormais derrière la porte de sa chambre. Je répondit alors « Moi aussi je t'aime ! » en toquant a la porte. Voilà, ma petite blague venait de prendre fin, et je voulais déjà voir la tête qu'elle me feras lorsqu'elle m'ouvrira la porte, je voulais déjà sentir le goût de ces lèvres sur les mienne, je voulais déjà la prendre dans mes bras. Je suis fou d'elle, je suis fou d'elle depuis mon plus jeune age, l'on c'est rencontrer a la maternelle, on se disait déjà amoureux/amoureuse puis bien sur tout ca c'était arrêter, pourtant de mon coté l'amour était encore present, sans oser lui avouer jusqu'à il y a deux ans, ou je me suis lancé.

FLASH BACK


Nous avions été invité a une soirée de fin d'année, j'avais une cavalière et elle un cavalier mais lorsque ma cavalière partit au toilette et son cavalier partit chercher un verre, on se retrouva tout les deux, on était oui, meilleurs amis. « Une danse très cher Jazzmin ? » « Oh mais oui, très cher Alexander. » Au moment ou je lui prit la main pour l'emmener danser sur la piste, la chanson changea et comme de par hasard, c'est un slow qui pris place. Je la prenais alors dans mes bras et commença a danser, suivant ses pas. « Jazz ? » « Oui Alex ? » « On devait être marrant quand on était petit ! Je veux dire quand on était ensemble ! » « Oui, nos parents devait bien rigoler » « Oui ! N'empêche c'est fou, comme on a évoluer, comme notre amitié est forte ! » « C'est sur, tu es quelqu'un de génial Alexander Tilman ! » « J'essaye de t'égaler Jazzmin Santanna. » « T'es mignon ! » Le tempo et le son de la chanson baissa, la fin approchai et sans pouvoir me contrôler, sans pouvoir me retenir, mes lèvres se rapprocha des sienne pour un baiser endiablé ! « Je t'aime Mademoiselle Santanna ! Je suis fou de toi ! » Directement, elle m'embrassa a nouveau avant de s'exclamer a son tour : « Je t'aime Monsieur Tilman ! Je suis dingue de toi ! »

FIN FLASH BACK

_________________

"Jamais le temps a tes coté ne paraîtra assez long, commençons par l’éternité. ♥️"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazzmin E. Santana
Admin
avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 16/10/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Dim 15 Avr - 19:27




Alexander Tilmann & Jazzmin E. Santanna

«J’ai jamais eu l’impression de te manquer. Et je crois qu’à force, t’as arrêté de me manquer aussi.»


J’étais toujours au téléphone avec Alexander qui venait de me dire qu’il ne pourrait pas venir ce soir étant donné que son coach avait un imprévu et donc que son entraînement était repoussé à plus tôt que ça. Bien entendu, lorsqu’il m’avait dit ça j’étais déçu de ne pas pouvoir le voir mais j’étais aussi loin de me douter qu’au final il me faisait simplement une blague et que je pourrais donc le voir ce soir, comme c’était prévu. Bien entendu, s’il n’aurait pas pu venir alors je ne lui en aurai pas voulu même si bien entendu, j’aurais quand même préféré le voir à son entraînement de basket mais bon. « Moi aussi je t'aime ! » Soudain, alors que je venais de raccrocher avec lui, j’entendis toquer à la porte et bien entendu je me demandais qui s’était, après tout personne n’avait les clés de chez moi, sauf Alexander mais il m’avait dit qu’il devait aller à son entraînement. C’est là que je me demandais alors s’il ne m’avait pas mentit tout ça pour me faire une surprise puisque une personne qui rentre chez moi sans rien dire et qui plus est toque à la porte, ça ne pouvait être que lui. Je me précipitais alors pour me lever pour aller ouvrir la porte et voir si j’avais raison sur la présence qui se trouvait derrière la porte. Ouvrant la porte, j’arborais alors un grand sourire de voir qu’il s’agissait bel et bien de mon petit ami qui s’y trouvait derrière, je le tirais alors contre moi pour pouvoir l’embrasser, depuis le temps que j’avais eu envie de toucher ses lèvres. « Toi alors ! Tu n’as pas d’entraînement alors ? » Je le tirais alors pour le faire venir sur le lit avec moi, non ne vous faîtes pas d’idées je n’allais pas l’agresser sexuellement ou je ne sais quoi encore, j’avais juste envie de profiter de mon chéri pendant le temps qu’il était là avec moi. Pourtant, cela faisait déjà deux ans que l’on était ensemble mais je ne sais pas, j’avais comme l’impression de l’aimer comme on premier jour. D’ailleurs, cela faisait tant d’années qu’on se connaissait qu’il était probablement impossible de nous séparer. Quoique, il arrivait que certaines relations se terminent sans que l’on s’y attende mais je savais que avec Alexander, rien ne risquait de nous séparer. On avait partagé tellement de choses depuis ces années, on avait été amoureux étant petit, quoi que pour moi malgré les années ça n’avait pas changé, puis on est devenu meilleurs amis plus tard, jusqu’à ce que Alexander me révèle son amour lors d’une soirée dont je me souvenais comme si c’était hier. La seule chose qui pouvait nous séparer c’était ma maladie, mais ça, il ne le savait pas.
fiche par century sex.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucla.fr-bb.com
Alexander Tilman
Admin
avatar

Messages : 3735
Date d'inscription : 28/07/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Lun 16 Avr - 17:27

Jazzmin & Alexander ♥

C'est devant la porte de Jazzmin, que j'attendais, je venais a l'instant de raccrocher et venait de toquer a sa porte. Elle croyait pourtant que je ne pourrais venir chez elle ce soir, ce qui était prévu depuis le début de l'après midi. Je l'entendais courir jusqu'à sa porte et après que celle ci fut ouverte, je put remarquer sur le visage de ma petite amie un grand sourire puis sans retenu elle m'attirais vers elle pour me donner un baiser langoureux et amoureux. « Toi alors ! Tu n'as pas d'entraînement alors ? » je n'eut le temps de répondre que celle ci me tirais vers son lit, pour me faire aller avec elle. Il se trouve, qu'a cette instant, elle se trouvait sur moi alors que j'étais moi même sur le dos, allongé sur le le lit. Je rit a sa façon d'avoir fait ça, elle avait fait sa si rapidement et sans que je m'y attende. Puis je la fit basculer, pour que je me retrouve sur elle, je lui deposa alors un baiser sur le coin des lèvres. « Si si ! Mais je peux rester avec toi avant, l'entrainement n'est qu'a 19:00 ! » Je lui souris. Puis, je jeta un petit regard involontaire par la fenetre et me rappelle tout d'un coup que je voulais aller faire un tour dehors avec ma bien aimé. « Je voulais faire un petit tour, au parc. Mais je préfèrerais finalement être dans tes bras ici ! » lui avais-je articulé rapidement, me trouvant toujours au dessus d'elle. Oui, j'avais envie d'être avec elle tranquillement, dans ses bras, a l'embrasser, a la voir sourire, a la faire rire. Puis après je partirais a mon entraînement. Jazz', a toujours eu peur de mon sport, je n'ai jamais sut pourquoi mais je suis souvent mal a l'aise en partant de chez elle pour aller a un entraînement, elle a cette peur du sport, elle n'a jamais voulu m'expliquer pourquoi. Bref, pour le moment j'étais avec la personne que j'aimais et peut importe ce qui se passeras après, je voulais profiter de l'instant présent ou ma seul préoccupation était Jazzmin !

_________________

"Jamais le temps a tes coté ne paraîtra assez long, commençons par l’éternité. ♥️"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazzmin E. Santana
Admin
avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 16/10/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Lun 16 Avr - 17:44




Alexander Tilmann & Jazzmin E. Santanna

«J’ai jamais eu l’impression de te manquer. Et je crois qu’à force, t’as arrêté de me manquer aussi.»


J’avais finalement compris en raccrochant avec mon petit ami et en entendant frapper à la porte de la chambre que tout ce qu’il m’avait dit était faux et qu’il venait bel et bien me voir comme prévu. C’était d’ailleurs pour cette raison que je m’étais précipité à ma porte pour lui ouvrir et le voir enfin, c’était ma seule envie je crois bien. A peine je lui avais ouvert que je l’avais déjà embrassé et attirer avec moi sur le lit de façon à ce que je me retrouve au dessus de lui, et dans ses bras. C’était le seul endroit où je me sentais bien, le seul endroit où je me sentais en sécurité car je savais que depuis toutes ces années où l’on se connaissait il avait toujours été là pour moi et ne m’avais jamais abandonné. D’ailleurs, je ne sais même pas comment je ferai si un jour je venais à le perdre, que ce soit en amour, en amitié ou le perdre dans les deux cas. J’étais tellement attaché à lui que je crois bien que jamais je ne m’en remettrais mais je n’avais pas envie de penser à ces choses là, après tout si on avait passé ces vingtaines d’années sans que rien ne puisse nous séparer, je ne vois pas pourquoi ça finirait par arriver. Bref, après que j’eus attiré le jeune homme sur le lit et que je sois passé au dessus de lui, mais finalement, il fit inverser les rôles et cette fois ce fut lui qui passa au dessus de moi. « Si si ! Mais je peux rester avec toi avant, l'entrainement n'est qu'a 19:00 ! En effet, j’avais alors demandé à Alex’ s’il avait entraînement ou non puisqu’il était finalement venu me voir alors qu’il avait prétendu avoir un entraînement plus tôt que prévu. Bon, j’avais tout de même deux heures devant moi que j’allais pouvoir passer avec lui et c’était mieux que rien, puis je n’allais pas le retenir lorsqu’il allait partir pour son entraînement. « Je voulais faire un petit tour, au parc. Mais je préfèrerais finalement être dans tes bras ici ! » Je souris alors à ses paroles, je dois dire que moi-même je n’avais pas spécialement envie de sortir, je préférai être chez moi avec lui mais bien sûr, s’il voulait que l’on sorte je ne dirais pas non. Oh oui, pour lui j’étais capable de beaucoup de choses, il avait toujours été mon pilier, mon bras droit, mon frère, mon meilleur ami et en même temps l’homme que j’aime et jamais je ne pourrais assez le remercier pour tout ce qu’il avait fait pour moi depuis tout ce temps. La seule chose à la limite que je pouvais faire c’était d’être là pour lui lorsqu’il en a besoin et bien entendu de faire du mieux que je peux pour le rendre heureux, à mes côtés. « Je dois dire que je n’aurai pas fais meilleur choix, tes bras sont le meilleur endroit qui puisse exister. » Je posais alors ma tête contre lui, regardant alors l’heure qu’il était, je savais qu’il devait partir pour être à l’entraînement à 19h et je savais que encore une fois, comme à chaque fois j’aurai toujours cette peur au fond de moi. Cette peur que je n’avais jamais su lui expliquer, que je n’avais jamais voulu lui dire d’ailleurs.
fiche par century sex.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucla.fr-bb.com
Alexander Tilman
Admin
avatar

Messages : 3735
Date d'inscription : 28/07/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Lun 16 Avr - 20:02

Jazzmin & Alexander ♥

Ma petite blague venait de prendre fin, j'étais désormais avec elle sur son lit. Quand je lui avais dit que je préférais être dans ses bras que de sortir elle m'avais souris avant de me dire « Je dois dire que je n’aurai pas fais meilleur choix, tes bras sont le meilleur endroit qui puisse exister. » Je lui souris alors a mon tour, j'aimais lorsqu'elle me disais des choses comme sa, elle aimait lorsque je lui disais des choses comme sa, on était juste amoureux ! Elle, elle posais sa tête a mes coté puis je la vit, regarder sa montre, je compris qu'elle ne voulait pas que j'aille au sport ce soir. « Écoute, je suis obligé, Jazz', on a un match bientôt et je suis obligé, j'aurais put faire sauté cet entraînement mais je ne peux pas me le permettre, pas ce soir ! Mais pourquoi tu as si peur Jazzmin ? Explique moi, mon amour, je t'en supplie... » J'avais vraiment besoin de savoir pourquoi elle avait tant peur pour moi, tant peur du sport, je ne comprenais pas et j'avais ce besoin de comprendre toute ces choses. Allait-elle enfin me répondre ou alors allait-elle a nouveau éviter ou décider de ne pas me répondre. J'espérais qu'elle puisse me répondre, j'espérais vraiment ! De plus, j'aimerais perdre un peu de temps avant de lui annoncer quelque chose, quelque chose que j'ai peur de lui dire, quelque chose dont sa réaction me fait affreusement peur.

FLASH BACK

« Allo ? » « Oui, Alexander ? » « Hey Coach ! Vous allez bien ? » « Oui, très bien merci ! Toi je pense que tu risque d'aller mieux dans les minutes qui vienne ! » « Pourquoi cela ? » « Si je t'appelle, ce n'est pas pour n'importe quoi Alex' ! » « Expliquer moi, développez.. » « Et bien, tu a été repérer, et une grande équipes de NBA chercher a t'avoir dans leurs équipes. » « Mais.. Mais.. Mais, c'est génial ! Mon dieu, c'est génial ! Merci Coach, vraiment merci ! » « Tu n'a pas a me remercier, tu es un très bon joueur, tu ne peux que remercier ton talent, petit ! » « Vous m'avez beaucoup appris, vous savez ! » « Je ne fait que mon rôle de coach ! Ils veulent te voir, Vendredi soir ! Tu auras un peu de temps pour réfléchir ! » « D'accord, encore merci ! » « Allez, petit ! Au revoir ! » « Au revoir, Coach ! »

FIN FLASH BACK

Oui, il était possible, que mon plus grand rêve se réalise enfin, mais pour sa il faudrait que je parte et ainsi que je rompt la promesse que j'avais put faire a Jazzmin, il y a quelque temps. Cette promesse était de ne jamais l'abandonner, de toujours être a ses cotés, et je le serais toujours mais j'ai peur de la manière dont elle prendrait cette nouvelle et devoir lui dire, me fait peur, très peur ! Je l'aime de toute mon âme et devoir la quitter me ferais un mal fou !


(Perso', je m'attend a ce que ça partent en clash', après comme tu veux ;D)

_________________

"Jamais le temps a tes coté ne paraîtra assez long, commençons par l’éternité. ♥️"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazzmin E. Santana
Admin
avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 16/10/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Lun 16 Avr - 20:14




Alexander Tilmann & Jazzmin E. Santanna

«J’ai jamais eu l’impression de te manquer. Et je crois qu’à force, t’as arrêté de me manquer aussi.»


J’étais posé sur le lit avec le jeune homme, il se trouvait avec moi, positionné sur moi et j’avais alors posé ma tête sur lui, je n’avais vraiment pas envie qu’il parte à son entraînement ce soir. Bien entendu, je savais que quoique je dise ou quoique je fasse il irait quand même et puis, quand on est passionné par une chose on ne peut jamais vraiment arrêter. Je comprenais qu’il puisse avoir une passion mais de mon côté, je ne pouvais pas la vivre à fond, j’étais passionnée de danse et pourtant je devais me limiter à quelques petites heures par semaines et c’était dur, dur de ne pas pouvoir faire ce que l’on aime. Alors oui, jamais je ne l’empêcherais de vivre sa passion si cela faisait une part de son bonheur mais je ne pouvais pas m’empêcher d’avoir peur, peur de tellement de choses que je ne lui avais jamais dis. « Écoute, je suis obligé, Jazz', on a un match bientôt et je suis obligé, j'aurais put faire sauté cet entraînement mais je ne peux pas me le permettre, pas ce soir ! Mais pourquoi tu as si peur Jazzmin ? Explique moi, mon amour, je t'en supplie... » Je crois que la prochaine fois j’aurais du me taire, ça aurait pu empêché qu’il me questionne, qu’il me demande de nouveau pourquoi j’avais peur, et cette fois il insistait encore plus. Je lui cachais depuis deux ans, et en même temps il y a deux ans, lorsque j’avais appris cela c’était le jour même de ce fameux bal, le jour même où il m’avait avoué son amour, le jour même où on s’était embrassé et je n’avais pas voulu gâcher ce jour. Pourtant, au début je m’étais toujours dis que je finirai par le lui dire dans les prochains jours mais finalement, les jours, les mois, les semaines avaient passés et il ne savait toujours rien. « Je ne peux pas .. je .. j’ai pas envie que ça change quelque chose entre nous, j’ai pas envie que ça change ta manière de me voir, ni même que ça change tes comportements avec moi. J’ai pas envie de passer pour une personne qui n’est pas normal alors qu’au final je le suis, je veux juste être considéré par une personne normal puis, j’ai pas non plus envie que tu m’en veuilles de ne pas te l’avoir dit plus tôt, même si tu sais tu te dirais que c’est pas facile à dire. » Je savais que de toute façon, si je lui disais il allait sûrement m’en vouloir de ne pas lui avoir dit, mais je savais aussi que plus j’attendais et plus ce serait pire mais je ne voulais pas toutes ces choses que je lui avais dis. Après tout je voulais être considéré comme Jazzmin Ezra Santanna, une personne normale et non pas une jeune femme qui est malade et qui doit faire attention de plusieurs choses. Non, je ne supporterais tout simplement pas que le regard des autres changent à mon égard, je ne supporterais pas d’être chouchouter et qu’on me dise de ne pas faire certaines choses, ou de ne pas les faire.
fiche par century sex.





HJ : c'est évident (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucla.fr-bb.com
Alexander Tilman
Admin
avatar

Messages : 3735
Date d'inscription : 28/07/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Lun 16 Avr - 21:05

Jazzmin & Alexander ♥

Alors que je repensais au moment où mon coach m'as appris que des sélectionneurs de NBA, serait présent ce soir pour moi, j'étais aussi en train de demander pourquoi Jazzmin avait peur pour moi, avait peur pour mon sport. « Je ne peux pas .. je .. j’ai pas envie que ça change quelque chose entre nous, j’ai pas envie que ça change ta manière de me voir, ni même que ça change tes comportements avec moi. J’ai pas envie de passer pour une personne qui n’est pas normal alors qu’au final je le suis, je veux juste être considéré par une personne normal puis, j’ai pas non plus envie que tu m’en veuilles de ne pas te l’avoir dit plus tôt, même si tu sais tu te dirais que c’est pas facile à dire. » Sa réponse était clair, elle ne voulais pas m'expliquer, et je ne comprenais, on pouvait tout se partager, on se disait tout depuis que l'on était tout petit, je ne comprenais vraiment pas pourquoi elle ne voulais. De plus, je ne voit pas en quoi sa changerait et en quoi je lui en voudrais de ne pas me l'avoir dit ! « Mais, ca ne va rien changer du tout, pourquoi cela changerait-il quelque chose ? Et tu es une personne normal, dit pas n'importe quoi un peu ! De plus, en aucun cas je t'en voudrais ! Je te le promet, chérie.. Dit moi, je n'aime pas te savoir mal a chaque fois que je fais quelques chose en rapport avec le basket ! En plus, je crois que j'aurais quelques chose a te dire a ce niveau la ! » Je m'étais entre guillemet lancer, j'avais un début a cette annonce que je devais lui faire. Je me demandais vraiment comment elle allait pouvoir le prendre, allait-elle crier, me bouder, ou ne rien dire ? Je ne savais vraiment pas comment elle allait réagir et j'avais beau la connaître par cœur, j'avais beau la connaître comme personne, je n'arrivais pas a savoir a l'avance sa réaction ! Mais la, j'avais peut être trop parler, trop tôt, j'aurais peut être dut attendre qu'elle me réponde au moins par un ''Non, je ne peux pas..'' ou quelques chose mais attendre avant de lui annoncer... De toute façon, c'est fait et je ne peux pas revenir en arrière ! J'étais encore et toujours dans ses bras, je la serrais peu a peu contre moi, afin de la rassurer, malgré ma peur a moi ! J'avais vraiment besoin qu'elle me raconte, il était primordial pour moi de le savoir, je voulais tout savoir d'elle et son secret me faisait un minimum mal ! En regardant ses murs roses, je vit a nouveau toutes ses belles photo et surtout la photo de la soirée du bal, quelqu'un nous avait pris en photo alors que l'on dansait le slow. Elle avait aussi accroché toute les lettres que j'avais put lui écrire, toute ses phrases qui avait un sens et qui exprimait ce que je ressentait pour elle était collé sur son mur rose auprès de nos photo, en revoyant tout sa je souris, comme a chaque fois. Je lui remettait derrière l'oreille, une mèche de cheveux attendant toujours sa reponse.


HS : MDRRRRRRR. Sinon, j'suis en kiff' sur ma nouvelle image :p

_________________

"Jamais le temps a tes coté ne paraîtra assez long, commençons par l’éternité. ♥️"


Dernière édition par Alexander Tilman le Mar 17 Avr - 5:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazzmin E. Santana
Admin
avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 16/10/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Lun 16 Avr - 21:29




Alexander Tilmann & Jazzmin E. Santanna

«J’ai jamais eu l’impression de te manquer. Et je crois qu’à force, t’as arrêté de me manquer aussi.»


Je ne voulais rien dire à Alexander car j’avais peur de plusieurs choses et pourtant je lui faisais confiance, tout le monde savait que c’était la personne en qui j’avais le plus confiance dans ma vie. C’était la personne qui ne m’avait jamais déçue, certes on s’était parfois disputés comme tout le monde mais on ne pouvait jamais vraiment rester séparés tout les deux. J’avais tout de même ma propre fierté mais je crois bien que pour lui, j’avais fais des choses que jamais je n’aurai fais pour une autre personne, je crois bien que pour lui j’ai mis ma fierté de côté plusieurs fois mais c’était l’amour, on y pouvait rien. « Mais, ca ne va rien changer du tout, pourquoi cela changerait-il quelque chose ? Et tu es une personne normal, dit pas n'importe quoi un peu ! De plus, en aucun cas je t'en voudrais ! Je te le promet, chérie.. Dit moi, je n'aime pas te savoir mal a chaque fois que je fais quelques chose en rapport avec le basket ! En plus, je crois que j'aurais quelques chose a te dire a ce niveau la ! » C’était ce qu’il disait maintenant mais je me demandais si c’était vraiment ce qu’il allait dire une fois qu’il allait savoir ce que j’avais, une fois qu’il allait savoir que ça faisais deux ans que je lui cachais, deux ans que je lui mentais à ce sujet. Pourtant je savais qu’il avait le droit de savoir. Soudain, je me redressais alors lorsqu’il me dit qu’il avait quelque chose à me dire à propos du basket, bien entendu je me demandais ce que s’était et je comptais bien le savoir maintenant il en avait trop dit. « Tu dis que tu ne m’en voudras pas mais si tu savais .. Enfin il vaut mieux que je te le dise, tu mérites quand même de savoir après tout on est ensemble mais je veux vraiment pas que tu me vois différemment, ou que ça change quelque chose et c’est pour ça que je t’ai rien dis. Je voulais pas te le dire non plus car je l’ai appris le jour de ce fameux bal, ce jour où tu m’as avoué que tu m’aimais et que tu m’as embrassé, je ne voulais pas gâché cette soirée, ni même ces moments avec toi. Il y a deux ans.. je sais ça fais long mais voilà, ça faisais plusieurs fois que je me sentais pas bien, que j’avais comme des crises et autre, à chaque fois que je dansais beaucoup trop et tu sais, tu me vois danser que quelques minutes parfois mais avant ça pouvait durer plusieurs heures, j’ai été obligé de réduire alors je sais ce que c’est que d’avoir une passion. Mais si j’étais obligé de faire ça c’est que je suis .. malade, j’ai un problème au cœur qui a évolué ces quelques années, et encore plus jusqu’à il y a deux ans, ils ne peuvent rien faire mais je ne peux juste pas faire de gros efforts. » Je baissais la tête, voilà, je lui avais tout dit et maintenant je redoutais sa réaction, je ne savais pas comment il allait le prendre, s’il allait vraiment ne pas m’en vouloir de ne lui avoir rien dis ou si au contraire, il allait s’énerver car ce que je lui annonçais ce n’était pas rien.
fiche par century sex.





HJ : Je confirme, elle va parfaitement avec le sujet (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucla.fr-bb.com
Alexander Tilman
Admin
avatar

Messages : 3735
Date d'inscription : 28/07/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Mar 17 Avr - 6:31

Jazzmin & Alexander ♥

« Tu dis que tu ne m’en voudras pas mais si tu savais .. Enfin il vaut mieux que je te le dise, tu mérites quand même de savoir après tout on est ensemble mais je veux vraiment pas que tu me vois différemment, ou que ça change quelque chose et c’est pour ça que je t’ai rien dis. Je voulais pas te le dire non plus car je l’ai appris le jour de ce fameux bal, ce jour où tu m’as avoué que tu m’aimais et que tu m’as embrassé, je ne voulais pas gâché cette soirée, ni même ces moments avec toi. Il y a deux ans.. je sais ça fais long mais voilà, ça faisais plusieurs fois que je me sentais pas bien, que j’avais comme des crises et autre, à chaque fois que je dansais beaucoup trop et tu sais, tu me vois danser que quelques minutes parfois mais avant ça pouvait durer plusieurs heures, j’ai été obligé de réduire alors je sais ce que c’est que d’avoir une passion. Mais si j’étais obligé de faire ça c’est que je suis .. malade, j’ai un problème au cœur qui a évolué ces quelques années, et encore plus jusqu’à il y a deux ans, ils ne peuvent rien faire mais je ne peux juste pas faire de gros efforts. » Elle baissa la tête. Elle venait a l'instant même de m'expliquer pourquoi elle avait peur pour mon sport. Elle avait eu quelque fois du mal, quelque fois des pauses, mais je ne pouvais rien faire, elle c'était redresser sur le lit, avant. A l'instant ou elle finissais je ne savais pas comment réagir, d'un coté je lui en voulais, de l'autre je la comprenais, ce que je ressentait était incompréhensible ! « C'est quoi comme maladie ? Tu as des cachets ? » lui demandais-je rapidement, sans chercher a réfléchir mes mots. J'avais peut être était trop rapide. N'aurais je pas dut la réconforter avant de lui demander ? Oui, je pense ! Je me redressais alors, pour la prendre dans mes bras toujours avec ce même sentiment d'entre deux. « Ca ne changeras rien, Jazzmin, rien du tout ! En quoi cela changerait-il quelque chose ? Tu aurais dut m'en parler avant, je peux tout comprendre quand c'est en rapport avec toi, tu le sais très bien ! Allez, sers moi fort dans tes bras, fort fort fort, aussi fort que je t'aime ! » Je la serrais déjà un peu dans mes bras, mais j'avais envie qu'elle me sert dans les siens ! Je lui remontait sa tête, de façon a ce que l'on se regarde les yeux dans les yeux, je lui esquissa un petit sourire, avant de m'approcher de son visage et de l'embrasser passionnément ! Puis a nouveau l'on se regardait droit dans les yeux, mes yeux était hypnotiser par ses beaux yeux vert, comme je l'ai toujours été ! J'attendais qu'elle dise quelque chose, que ce silence et ce blanc se termine, je n'aimais pas les moments de silence dans ces situations la ! Je me demandais encore quel réaction je devais avoir, devais-je continuer comme cela, ou alors comme elle l'a dit mal le prendre ! Je lui est quand même promis que je ne lui en voudrais pas, tout comme je lui avais promis de ne jamais la laisser, ne jamais l'abandonner !

FLASH BACK

C'était un Vendredi soir, comme d'habitude Jazzmin finissais ces cours avant moi et comme a mon habitude je passais la voir. On était allonger, dans les bras l'un de l'autre, a s'embrasser, a raconter tout ce qui se passe dans nos vies, chaque détail pas forcement important mais l'on se disait tout ! Puis d'un coup, elle se redressa et comme si elle avait peur s'exclama « Alex', ne m'abandonne jamais d'accord.. Ne me laisse plus.. Promet le moi, je t'en supplie ! » Sans trop comprendre ce qui se passais et pourquoi d'un coup elle eut cette demande, je lui fit cette promesse !

FIN FLASH BACK


Je crois que parfois, je ferais mieux de ne rien promettre moi, je ne sais toujours pas comment lui dire que peut être je vais partir ! Je me demande même si je devrais lui dire... Mais j'avais déjà trop parler !



HS : Désolé pour les réponses pourraves et courtes que je fait : O

_________________

"Jamais le temps a tes coté ne paraîtra assez long, commençons par l’éternité. ♥️"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazzmin E. Santana
Admin
avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 16/10/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Mar 17 Avr - 6:45




Alexander Tilmann & Jazzmin E. Santanna

«J’ai jamais eu l’impression de te manquer. Et je crois qu’à force, t’as arrêté de me manquer aussi.»


Je m’étais finalement décidé à lui dire puisque j’avais décidé qu’il méritait d’avoir la vérité, de tout savoir et je n’avais pas non plus envie de me disputer avec lui pour quelqu’un chose que je ne lui dis pas. De plus, c’était mon petit ami, il méritait de savoir puisque ça faisais quand même deux ans qu’on était ensemble, ce n’était pas rien. De nos jours certaines relations ne durent que quelques semaines, ou quelques mois à peine mais la nôtre n’avait pas eu le malheur de passer par là, et heureusement. « C'est quoi comme maladie ? Tu as des cachets ? » C’était la seule chose qu’il me demandait après que je lui avais raconté ma maladie ? Bon, je le comprenais je venais de lui annoncer un truc qui n’était pas vraiment des meilleur, après lui avoir caché pendant deux ans et il n’avait pas l’air de savoir comment réagir face à ca. « Ils n’ont pas encore trouvé ce que c’est mais j’ai quand même des médicaments à prendre, et je dois aller à l’hôpital régulièrement pour surveiller. » Mais finalement, le jeune homme s’était à son tour redressé pour me prendre dans ses bras, et je dois dire que je n’avais envie que de ça, que d’y être. C’était en quelque sorte un réconfort pour moi, je m’y sentais bien, en sécurité et puis, je ne pensais plus à rien d’autre qu’à lui et moi, seulement nous deux et personne d’autres. « Ca ne changeras rien, Jazzmin, rien du tout ! En quoi cela changerait-il quelque chose ? Tu aurais dut m'en parler avant, je peux tout comprendre quand c'est en rapport avec toi, tu le sais très bien ! Allez, sers moi fort dans tes bras, fort fort fort, aussi fort que je t'aime ! » Je lui fis alors un léger sourire car j’étais quand même contente qu’il ne s’énerve pas ou autre alors qu’il aurait pu puisque je lui avais caché ça pendant longtemps, mais je savais que dans le fond il était déçu que je ne lui en ai pas parlé avant, c’était normal. « J’ai pas envie qu’on me voit comme une autre personne juste parce que je suis malade, j’ai pas non plus envie d’être surveiller dans les moindres gestes, à voir si je fais pas trop d’efforts. Merci de le prendre comme ça, je sais que j’aurai du te le dire avant. Je t’aime Alexander, tellement, et j’ai pas envie que quelque chose ou quelqu’un puisse nous séparer » Alors qu’il me serrait dans ses bras, de mon côté je le serrais aussi fort que je le pouvais, jusqu’à ce qu’il m’embrasse alors, un baiser que je prolongeais avec amour, et avec la peur d’un jour le perdre. Soudain, je repenser à ce qu’il m’avait dit, qu’il voulait me dire quelque chose en rapport avec le basket et à cause de mon sujet de maladie je n’avais encore rien pu savoir à ce sujet. Bien entendu, puisqu’on était au stade de tout se dire, je tenais bien entendu à ce que lui me dise ce qu’il devait me dire, après tout il en avait déjà trop dit maintenant. « Qu’est ce que tu voulais me dire par rapport au basket ? » Je savais que dans quelques instants j’allais encore plus détester le sport, que j’allais surtout détester le mot « promesse » car je me rendrais compte que certaines promesses ne peuvent être tenues, que certaines promesses seront brisés.
[
fiche par century sex





HJ : C’est les miennes qui sont nulles oui :O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucla.fr-bb.com
Alexander Tilman
Admin
avatar

Messages : 3735
Date d'inscription : 28/07/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Mar 17 Avr - 14:14

Jazzmin & Alexander ♥

La raison de sa peur du sport ? Une maladie de cœur, qu'elle a depuis deux ans.. Deux ans, c'est la durée de notre relation mais aussi la durée de sa maladie, qui m'étais jusqu'à aujourd'hui inconnu... Elle ne voulais pas que je soit toujours la a surveiller ce qu'elle faisait, a la prendre pour une personne qui n'était pas comme nous, elle ne voulais juste pas être diffèrent et en même temps, elle ne l'est pas ! Avant de la prendre dans mes bras, encore un peu sous le choc je lui avais demander instinctivement ce qu'elle avait et si elle prenait des médicaments. « Ils n’ont pas encore trouvé ce que c’est mais j’ai quand même des médicaments à prendre, et je dois aller à l’hôpital régulièrement pour surveiller. » fut sa réponse a la quelle, je ne répondit pas, je ne savais pas quoi dire, vraiment, je ne savais pas quoi penser de tout sa. Je la serrais toujours et encore fort dans mes bras. Quand je lui dis que rien ne changeras et lui demande de me serrer fort dans ses bras, j'ai put remarquer un petit sourire aux coins des ses lèvres, son sourire me faisait rêver. « J’ai pas envie qu’on me voit comme une autre personne juste parce que je suis malade, j’ai pas non plus envie d’être surveiller dans les moindres gestes, à voir si je fais pas trop d’efforts. Merci de le prendre comme ça, je sais que j’aurai du te le dire avant. Je t’aime Alexander, tellement, et j’ai pas envie que quelque chose ou quelqu’un puisse nous séparer » A cet instant, je me demandais si cette maladie pouvait me l'enlever, si a cause de cette maladie elle pouvait mourir, si cette maladie au cœur faisait juste qu'elle devait faire moins d'effort ou si cette maladie pouvais l'atteindre et lui enlever la vie. « Elle peux te faire mourir ? Je peux te perdre ? Je t'aime, je ne veux pas, je ne pourrais pas, Jazzmin, je ne pourrais pas.. Dis moi que non, dis moi que ta vie tu va la finir a mes cotés, dans une soixantaines d'année et que nos enfants seront la pour nous, dis moi que je pourrais vivre tout ce qui me reste a vivre avec toi, Jazzmin ! » Oui, j'avais une peur bleu maintenant, je voulais vivre dans une maison et entendre crier nos enfants, je voulais partir au boulot et en rentrant le soir la retrouver et l'embrasser avec passion, je voulais vivre heureux jusqu'à la fin de ma vie avec elle, je rêve de tout sa et peut être qu'il ne se feras pas. « Qu’est ce que tu voulais me dire par rapport au basket ? » J'avais vraiment trop parler toute a l'heure, je devrais apprendre a me taire et attendre avant d'ouvrir ma bouche ! Ses paroles et celle de mon coach qui m'annonçait que des sélectionneurs serait la ce soir, tournait en boucle, dans ma tête et dans mon esprit. J'ai d'un coté ma passion et de l'autre la femme de ma vie ! Et je ne savais que faire, je ne savais comment lui annoncer ! J'avais juste envie de partir loin, avec elle, mais je ne pouvais pas, elle a ses études ! De plus, je trouvais sa égoïste de partir sans elle, je suis amoureux d'elle et je veux tout partager avec elle. Je respire, prend mon élan et « Comment te dire... Mon coach ma appeler il y a deux jours... Et, euh, il se trouve que... ce soir, a l'entraînement... et bien il y aura pas que le coach. Non, y aura aussi... des sélectionneurs de NBA ! Et tu sais c'est mon rêve, j'ai toujours rêver de jouer devant des milliers de gens, de jouer dans cette compétition mais d'un coté y a toi, y a un tout, qui me fait peur et qui fait que je ne sais pas quoi faire ! » voilà, c'était dit, c'était fait ! J'avais eu du mal a commencer et avait fini par me lâcher d'un coup ! Maintenant, j'avais peur de sa réaction, j'attendrais et espérais qu'elle ne prenne pas mal le fait que mon rêve soit celui de partir en NBA et que je puisse le réaliser. La perdre serait un désastre et aucun être, aucune chose me ferait remonter la pente, ni même le basket !


HS : Trop pas : O & Première fois que j'ai de l'inspi' la :3

_________________

"Jamais le temps a tes coté ne paraîtra assez long, commençons par l’éternité. ♥️"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazzmin E. Santana
Admin
avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 16/10/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Mar 17 Avr - 14:35




Alexander Tilmann & Jazzmin E. Santanna

«J’ai jamais eu l’impression de te manquer. Et je crois qu’à force, t’as arrêté de me manquer aussi.»


J’avais tellement peur, peur de le perdre à jamais, peur que cette maladie nous sépare parce que oui, deux ans ce n’était pas rien. Deux ans c’était plusieurs secondes, plusieurs heures, plusieurs jours, plusieurs semaines, et plusieurs mois aussi, deux mois c’était énorme. Mais bien sûr, chaque moment passer avec lui me paraissait tellement cours, même l’éternité me paraîtrait court. Parfois, je me demandais s’il ne fallait pas que le temps s’arrête chaque fois que l’on est ensemble, c’était l’amour et celui là, c’était le vrai je le savais. Pourtant, enfant on me disait que un jour je ne le reverrais plus, que un jour il ne serait plus là et que ce que je disais petite, je le disais parce que j’étais encore jeune. Les gens s’étaient bel et bien trompés. Alexander m’avait alors demandé si j’avais des médicaments à prendre et ce que c’était comme maladie, je lui avais alors répondu sincèrement que je n’en savais rien, qu’eux même les médecins ne savaient rien. J’avais tout de même quelques cachets mais s’ils savaient ce que c’était comme maladie alors ils pourraient trouver quelque chose de plus adapté même si, je ne pense pas qu’ils puissent vraiment me guérir. Après tout, ils avaient dit qu’ils ne savaient pas depuis combien de temps j’avais eu ça, probablement depuis que je suis petite mais ça s’était aggravé il y a deux ans. C’était il y a deux ans où j’ai commencé à avoir quelques signes, quelques moments de faiblesses, quelques crises et c’était il y a deux ans que j’avais appris cela. « Elle peux te faire mourir ? Je peux te perdre ? Je t'aime, je ne veux pas, je ne pourrais pas, Jazzmin, je ne pourrais pas.. Dis moi que non, dis moi que ta vie tu va la finir a mes cotés, dans une soixantaines d'année et que nos enfants seront la pour nous, dis moi que je pourrais vivre tout ce qui me reste a vivre avec toi, Jazzmin ! » Je pouvais maintenant sentir la peur d’Alexander, celle de me perdre, celle que je puisse disparaître un jour ou l’autre sans jamais vraiment savoir quand. Pourtant c’est vrai qu’on pouvait tous mourir un beau matin, lorsqu’on traverse un passage piéton, ou autre chose mais là de savoir que à cause d’une maladie je pouvais probablement mourir, ça faisais peur. Moi-même j’avais peur et pourtant je tentais de ne pas le montrer, je n’avais pas envie de montrer que j’avais peur de mourir, peur de quitter ce monde un jour où je ne m’y attendrais pas. Je pris alors sa main, ça me faisais mal pour lui, j’avais tellement envie de lui dire que l’on pourrait faire tout ce qu’il avait dit mais moi-même je n’en savais rien. « Probablement .. Ils ne savent pas depuis quand j’ai cette maladie, peut être depuis la naissance et même s’ils venaient à trouvés ce que c’est il est probablement déjà trop tard pour que ça se soigne. Ca s’est aggravé il y a deux ans.. et il se peut que ça continue à s’aggraver.. J’aimerai tellement pouvoir te dire que ma vie je la terminerai à tes côtés et que ces enfants on les aura, qu’on sera là à regarder nos albums, dans notre maison avec eux mais je ne sais pas.. ça peux se finir un jour ou l’autre.. » Je voulais rester forte face à lui alors qu’au final je n’avais qu’une envie c’était de craquer dans ses bras parce que ouais, moi aussi j’avais tellement peur de le perdre, chaque jour un peu plus, de me dire qu’un jour je ne pourrais plus le voir, je ne pourrais plus l’embrasser, que un jour je le perdrais forcément. « Comment te dire... Mon coach ma appeler il y a deux jours... Et, euh, il se trouve que... ce soir, a l'entraînement... et bien il y aura pas que le coach. Non, y aura aussi... des sélectionneurs de NBA ! Et tu sais c'est mon rêve, j'ai toujours rêver de jouer devant des milliers de gens, de jouer dans cette compétition mais d'un coté y a toi, y a un tout, qui me fait peur et qui fait que je ne sais pas quoi faire ! » Autant dire que ce qu’il venait de m’annoncer j’avais du mal à l’encaisser, du mal à me dire que peut être qu’il partirait jouer, faire son rêve, j’en avais pas envie non. J’avais déjà tellement peur de le perdre que s’il devait partir parfois pendant plusieurs semaines sans que je puisse le voir ce serait encore pire. Pourtant, je me détestais aussi, je n’avais pas le droit de l’empêcher de vivre son rêve, je n’avais pas le droit même si le mien avait été brisé, il n’était pour rien responsable et pourtant.. non je pouvais pas .. « Non, non je peux pas te laisser partir et en même temps je peux pas t’empêché de vivre ton rêve même si le mien s’est vu brisé mais je veux pas que tu partes non plus. Putain, non, NON, c’est pas possible. » Je ne savais pas combien de non j’avais enchaîné mais je crois qu’à présent ils allaient tous s’alignés et sortir de ma bouche.
fiche par century sex.





HJ : Non mais si :O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucla.fr-bb.com
Alexander Tilman
Admin
avatar

Messages : 3735
Date d'inscription : 28/07/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Mar 17 Avr - 15:09

Jazzmin & Alexander ♥

La peur de la perdre m'avais envahis, oui la pensée de sa mort m'étais venu d'un coup et je n'ai jamais eu autant peur de toute ma vie je crois. Jazzmin, je la connais depuis que je suis tout petit, depuis ce banc a l'école primaire. Je la connaissais par cœur, ce cœur battait pour elle et après tout ce que j'ai vécu, après toute les fois ou elle a été la pour moi, elle ne peux pas partir. J'ai besoin d'elle, je ne veux pas perdre quelqu'un d'autre a nouveau, mes parents sont mort et je ne peux revivre cela une troisième fois, pas elle non ! Elle ne m'avais même pas encore répondu si oui ou non cette maladie pouvait la tuer que je me faisait les films les plus fous, j'en avais limites les larmes qui montait. « Probablement .. Ils ne savent pas depuis quand j’ai cette maladie, peut être depuis la naissance et même s’ils venaient à trouvés ce que c’est il est probablement déjà trop tard pour que ça se soigne. Ca s’est aggravé il y a deux ans.. et il se peut que ça continue à s’aggraver.. J’aimerai tellement pouvoir te dire que ma vie je la terminerai à tes côtés et que ces enfants on les aura, qu’on sera là à regarder nos albums, dans notre maison avec eux mais je ne sais pas.. ça peux se finir un jour ou l’autre.. » La peur était d'autant plus présente, j'avais cette boule au ventre et cette sensation de mal être qui me faisait un mal fou ! Je ne voulais vraiment pas la perdre. Et je la vis mal a son tour, elle essayait de ne pas me le montrer mais comme j'ai déjà dit, je la connais par cœur et directement j'ai put remarquer qu'a elle aussi ca lui faisait mal ! Je la serrais encore plus dans mes bras, elle avait sa tête dans le creux de mon épaules et je serrais son épaule de toute ma forces, je voulais lui montrer que j'étais la, qu'a nous deux rien nous arrêtait, que je serais toujours la pour la protéger et qu'a jamais je l'aimerais. Je lui chuchotais près de l'oreille « Tu ne m'abandonneras pas, tu n'a pas le droit ! Si il faut on iras voir les meilleurs médecins des Etats Unis, pour trouver quelque chose qui te guérira, on va trouver une solution, tu ne va pas me laisser, non, non, non... » Les ''non'' ne c'était pas arrêter la, il avait durer, durer et durer ! Puis elle m'avais demander ce que je voulais lui dire au niveau du basket, oui j'avais trop parler et avais laisser partir une petite phrase qui faisait comprendre qu'il fallait que je lui parle. Difficilement je lui est annoncer que il serait possible que je parte jouer en NBA, que mon rêve se réalise enfin. « Non, non je peux pas te laisser partir et en même temps je peux pas t’empêché de vivre ton rêve même si le mien s’est vu brisé mais je veux pas que tu partes non plus. Putain, non, NON, c’est pas possible. » Sa réaction, ne me plaisais pas forcement, elle commençais a s'énerver et je détestait ça ! Au plus profond de moi je voulais partir et suivre le ballon, de l'autre je ne voulais pas laisser Jazzmin et lui faire du mal. Je ne savais pas si je devais réaliser mon rêve ou continuer de rêver ma passion en dormant dans les bras de Jazzmin que je n'aurais pas blesser et laisser. « Jazz'... C'est mon plus grand rêve, le basket c'est un échappatoire a tout ce que j'ai vécu.. J'y pense tous les jours.. La dernière image de ma mère, la dernière image de mon père... J'y pense tout les jours et il m'aide a oublier, c'est pour eux que je joue, c'est pour tout sa... J'ai l'impression de devoir le réaliser ce rêve, j'en est vraiment besoin ! Essaye de le comprendre ! » J'étais moi, rester calme, du moins j'essayais. Ce soir, trop de chose d'un coup, trop de choc, trop de réaction pour elle ou moi, incontrôlable, notre relation allait prendre un tournant diffèrent, c'était sure sa ! Cela aussi, me faisait peur, terriblement peur !

_________________

"Jamais le temps a tes coté ne paraîtra assez long, commençons par l’éternité. ♥️"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazzmin E. Santana
Admin
avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 16/10/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Mar 17 Avr - 15:34




Alexander Tilmann & Jazzmin E. Santanna

«J’ai jamais eu l’impression de te manquer. Et je crois qu’à force, t’as arrêté de me manquer aussi.»


Maintenant la seule peur que j’avais c’était de le perdre définitivement, je voulais passer encore des mois, même des années à ses côtés. Cela faisait plusieurs années que l’on se connaissait, depuis notre enfance, cela faisait deux ans qu’on était ensemble tout les deux alors non ça pouvait pas s’arrêter comme ça subitement tout ça par ma faute, tout ça parce que j’étais malade. J’avais tellement peur que ça ne pourrait vraiment pas s’expliquer la, mais de toute façon je savais que cette peur je l’aurai toute ma vie, du moins jusqu’à ce qu’elle s’arrête. Je crois bien d’ailleurs que malgré tout, malgré que je ne voulais pas lui montrer que j’avais peur alors Alexander avait très bien comprit et vu que je n’étais pas bien et que moi aussi j’avais peur. C’était d’ailleurs probablement pour cette raison que le jeune homme me serrait encore plus fort contre lui, pour me montrer qu’il serait toujours là pour moi et que ce que j’avais on allait y arriver à deux. « Tu ne m'abandonneras pas, tu n'a pas le droit ! Si il faut on iras voir les meilleurs médecins des Etats Unis, pour trouver quelque chose qui te guérira, on va trouver une solution, tu ne va pas me laisser, non, non, non... » Je sentais encore plus sa peur, il voulait que l’on aille voir les meilleurs médecins des Etats Unis mais pourtant il n’y avait plus rien à faire. Je ne pense même pas que le fait d’aller voir les meilleurs médecins des Etats Unis allaient changés quelque chose, s’ils n’avaient rien trouvés depuis deux ans, ils ne trouveraient rien. « Chut, calme toi, je suis là pour le moment faut pas penser au pire, et je te promet d’être là autant que je le peux, autant que j’y arriverais. On peut toujours essayer d’aller voir les meilleurs médecins si ça peut te faire plaisir mais je ne sais pas ci ça servira à quelque chose .. Tu sais si en deux ans ils ont rien trouvés, je ne pense pas que là-bas ils trouveront.. » Puis, le jeune homme m’avait alors parlé de ce qu’il voulait m’annoncer, à savoir que ce soir, lors de son entraînement il y aurait des professionnels ce qui pourrait faire qu’il parte pour la NBA, pour jouer devant tout ces gens et bien entendu, il devrait partir.. « Jazz'... C'est mon plus grand rêve, le basket c'est un échappatoire a tout ce que j'ai vécu.. J'y pense tous les jours.. La dernière image de ma mère, la dernière image de mon père... J'y pense tout les jours et il m'aide a oublier, c'est pour eux que je joue, c'est pour tout sa... J'ai l'impression de devoir le réaliser ce rêve, j'en est vraiment besoin ! Essaye de le comprendre ! » Bizarrement, je me sentais égoïste de vouloir le priver de sa passion, de vouloir qu’il reste avec moi, à mes côtés ici et non qu’il parte pour jouer dans la NBA, qu’il aille jouer au basket. Pourtant je savais ce que c’était une passion, c’était quand même quelque chose d’essentiel pour nous, et je savais que le basket était tout de même essentiel à Alexander. « Je sais que c’est dur, que tu ne peux pas les oublier et c’est normal mais tu n’abandonnerais pas pour autant ta passion .. Et puis .. Pour nous Alex’, si tu pars dans cette équipe on serait forcément séparé. Rester des mois sans toi je ne sais pas si je pourrais, déjà que je ne sais pas combien de temps il me reste.. J’ai besoin de toi, avec moi, j’ai besoin de toi à mes côtés. »
fiche par century sex.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucla.fr-bb.com
Alexander Tilman
Admin
avatar

Messages : 3735
Date d'inscription : 28/07/2010

Tout sur toi
Amitiées :

MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   Mar 17 Avr - 16:20

Jazzmin & Alexander ♥

Je m'étais en effet emporter, sur le fait d'aller voir si il le faut les meilleurs médecins du pays pour trouver une solution, je m'étais affoler a cause de cette peur. Il est vrais que c'était un peu fou de ma part ! « Chut, calme toi, je suis là pour le moment faut pas penser au pire, et je te promet d’être là autant que je le peux, autant que j’y arriverais. On peut toujours essayer d’aller voir les meilleurs médecins si ça peut te faire plaisir mais je ne sais pas ci ça servira à quelque chose .. Tu sais si en deux ans ils ont rien trouvés, je ne pense pas que là-bas ils trouveront.. » Il est vrais que rien n'était arriver et que rien n'allait arriver pour l'instant mais je ne pouvais pas la perdre, non, je ne pouvais pas ! « Oui, tu as raison ! Je ne veux vraiment pas te perdre, Jazzmin. Je ne veux vraiment pas ! J'ai besoin de tes mots, de tes baisers, de tes bras, de ton visage, de tes sourire, de tes rires, besoin de toi ! » J'avais besoin d'elle mais d'un coté, il était possible que je parte pour jouer en NBA, je ne savais pas encore dans quel équipe mais c'était une possibilité qui s'offrait a moi ! Bien entendu si j'y vais, Jazzmin me manqueras, énormément même, mais je la saurais en vie et elle est la différence entre ma peur que j'ai en ce moment et entre mon envie de partir, j'aurais toujours et quand même peur si je pars, de loin j'aurais cette peur ! « Je sais que c’est dur, que tu ne peux pas les oublier et c’est normal mais tu n’abandonnerais pas pour autant ta passion .. Et puis .. Pour nous Alex’, si tu pars dans cette équipe on serait forcément séparé. Rester des mois sans toi je ne sais pas si je pourrais, déjà que je ne sais pas combien de temps il me reste.. J’ai besoin de toi, avec moi, j’ai besoin de toi à mes côtés. » m'avait-elle dit après que je lui est demander de me comprendre, après que je lui est dit qu'il était possible que je parte. Sa réponse ne me convenait pas non, j'avais besoin d'elle, certes mais j'avais aussi besoin de ce sport, j'avais besoin de vivre mon rêve, peut être que jamais aucune autre propositions s'offrira a moi, je voulais sauter sur l'occasion. « J'ai besoin de toi aussi Jazzmin mais tu ne comprend pas ! J'ai besoin de ce sport, j'ai besoin de réaliser se rêve, si je ne le fais pas maintenant et qu'aucune autre propositions me seras proposer dans ma vie, je m'en voudrais toujours ! Les moyens qu'il y a aujourd'hui nous permettrons d'être en contact, on seras certes pas a coté, mais le téléphone, l'ordinateur, la cam... On pourra se voir parfois ! » Je regardais sa tête, qui me faisait clairement comprendre qu'elle ne préfèrerais pas que je parte. Je pris mes affaires et sortit de chez elle, un peu énerver tout en ayant garder cette peur et cette boule au ventre. Je démarra la voiture et partit. Ma direction ? Le rivert-court, un terrain de basket, mon terra de basket, j'y joue souvent, je suis a l'aise dans cet endroit. Une fois la bas, je jouerais pour évacuer toute ma colère, me laisser aller. Une fois fini, je pourrais aller a mon entraînement, qui est dans une heure.


HS : J'ai fait une vieille réponse : O & j'ai l'impression que mon perso' est une ordure en voulant partir, j'aurais pas dut demander a Jazzmin pourquoi. x)

_________________

"Jamais le temps a tes coté ne paraîtra assez long, commençons par l’éternité. ♥️"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tes bras, mon endroit préférer. ♥ | Chambre de Jazzmin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jazzmin & Lucy-Rose & Alexander ♥ :: Jazzmin & Alexander & Lucy-Rose ♥ :: Rp'-

TEXTE AJOUTEE
&